Celebration Interreligieuse de la Journee Mondiale de L’environnement

La Journée mondiale de l’environnement, instituée par l’Organisation des Nations Unies, est célébrée le 5 juin de chaque année dans une ville choisie quelque part dans le monde. Cette année, la ville de Luanda, en Angola, est celle qui a été retenue pour accueillir la célébration internationale sur le thème : « Tolérance zéro pour le commerce illégal d’espèces sauvages ».

La Conférence des églises de toute l’Afrique (CETA) a organisé une célébration interreligieuse le 6 juin 2016 au centre de conférence Desmond Tutu à Nairobi, au Kenya, en collaboration avec United Religions Initiative-Africa (URI-Africa), Mother Earth Network et Kenya Interfaith Network of Action for Environment sur le thème : « Le rôle des organisations et responsables religieux dans la protection de l’environnement et la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages », qui a réuni des représentants de plusieurs organisations religieuses impliquées dans des activités à caractère environnemental.

Le secrétaire général de la CETA, le Rév. Dr. André Karamaga, dans ses remarques, a souhaité la bienvenue aux participants et a indiqué que les êtres humains ont été créés à l’image de Dieu et aimer le prochain, c’est aimer Dieu. De même, Dieu est celui qui a créé l’univers et respecter l’environnement est un signe de respect pour Dieu. Un certain nombre d’exposants ont développé différents aspects du thème. L’un d’entre eux, Dr. Dorcas Otieno, a parlé des : Organisations religieuses/responsables religieux et les objectifs de développement durable et un autre, Ingénieur Joseph Ngondi, a développé : Ce que les religions peuvent faire dans le cadre de la protection d’espèces sauvages et de la lutte contre leur commerce illégal.
Leurs communications ont souligné clairement la perte de valeurs morales au sein de notre société, situation qui est la raison principale pour laquelle il s’est avéré difficile de lutter efficacement contre le commerce illégal d’espèces sauvages. Ils ont aussi fait des suggestions claires sur le rôle des organisations religieuses, y compris l’utilisation de manuels produits par Kenya Interfaith Network of Action for Environment pour guider le gouvernement kenyan en vue d’une insertion des valeurs morales dans les programmes d’enseignement et d’autres qui peuvent être utilisés par les responsables religieux dans la préparation de sermons pour sensibiliser leurs fidèles. L’événement a aussi connu la participation d’un représentant du Programme des Nations Unies pour l’environnement, M. Levis Kavagi, coordonnateur régional chargé de la gestion de l’écosystème, qui a souligné l’interconnexion entre les êtres humains et les espèces sauvages et les effets négatifs de leur destruction sur notre survie même.  

L’un des temps forts de la célébration interreligieuse est la présentation du 1er « prix de l’environnement » par URI-Africa à Mother Earth Network, une organisation religieuse qui encourage la plantation d’arbres partout au Kenya. Le prix leur a été remis par le directeur régional de United Religions Initiative, l’Ambassadeur Mussie Hailu. Un autre temps fort est la lecture en chœur de la règle verte par tous les participants : « Fais à la terre, ce que tu voudrais qu’elle fasse pour toi ».

La célébration s’est achevée par la mise en terre de quatre plants à différents endroits de la cour de la CETA, en guise d’illustration pratique du thème débattu.

Coordonnées

All Africa Conference of Churches (AACC-CETA)

Secrétariat Général: Waiyaki Way.

P.O. Box 14205-00800 Westlands,
Nairobi, Kenya.

Tel: +254 20 4441483, 4441338/9
Fax: +254 20 4443241, 4445835
Email: secretariat@aacc-ceta.org

Emplacement

© 2016 All Africa Conference of Churches. All Rights Reserved.

Please publish modules in offcanvas position.